L’oasis de Siwa, la perle du Sahara



L’oasis de Siwa, reconnue réserve naturelle depuis 2002, se situe dans le désert occidental à 560 km du Caire, à l’extrême ouest de l’Egypte. De par son isolement, Siwa semble avoir été épargnée du monde moderne. Visiter Siwa c’est se retrouver dans un refuge préservé, au cœur d’une immense mer de sable.

Les 9 heures de route du Caire à Siwa sont elles-même une aventure, car il longe une bonne partie de la côte méditerranéenne égyptienne avant de traverser les dunes infinies de la mer de sable du Sahara.

Les paysages de l’oasis de Siwa sont parsemés d’oliveraies, de palmeraies verdoyantes, de lacs salés turquoise et de sources naturelles chaudes, tout cela dans un décor désertique.

Visiter Siwa, c’est profiter de sites naturels encore bien préservés et intacts, y découvrir l’héritage antique de la forteresse de Shali, mais aussi aller à la rencontre de la culture des Berbères et des Siwis.

Siwa est l’oasis la plus grande et plus isolée du Sahara, ce qui fait de ce trésor perdu une destination authentique et préservée. Visiter Siwa, c’est une parenthèse dans un autre monde, avec en bonus, la sensation d’entrer dans un conte des mille et une nuits.

Voyager à Siwa offre une déconnexion totale, tel Alexandre le Grand en son temps, à la conquête des splendeurs de Siwa (-300 av JC).

Siwa, une destination éco-responsable

Siwa, ce havre idyllique et préservé, séduit les clients voyageurs à la recherche d’authenticité et de tranquillité. Visiter Siwa, c’est visiter l’Egypte autrement, loin des itinéraires classiques et des grands flux touristiques.

Voyager à Siwa, c’est participer au tourisme responsable en se laissant guider par des acteurs touristiques composés d’habitants des communautés locales portant beaucoup d’attention à la question environnementale. A Siwa, la qualité de l’accueil, la préservation des paysages et des sites remarquables ainsi que la valorisation des modes de vie sont essentielles.

Séjourner à Siwa, c’est séjourner dans des structures d’hébergements écologiques et favoriser les commerces de la région qui proposent des produits de qualité.

Cette pépite de l’Egypte hors des sentiers battus est un nouveau modèle de tourisme alternatif, écotouristique et respectueux des traditions locales.

Que faire à Siwa ?

Visiter l’oasis de Siwa

Pénétrer dans un magnifique décor fait de palmeraies, de lacs salés, d’oliveraies et de dattiers, entre nature et culture. Les paysages de Siwa sont tout aussi grandioses les uns que les autres.

Visiter la citadelle antique de Shali

Au centre de Siwa se trouvent les ruines de la forteresse de Shali qui, perchée sur un massif, a été construite au XIIIème siècle afin de protéger les Berbères de l’invasion bédouine. Construite à partir de kershef (mélange d’argile, sel et pierre), la ville s’est effondrée en 1926 après trois jours de fortes pluies. Les habitants ont dû la quitter et touver un autre lieu de vie.

Récemment, la forteresse a été rénovée avec les bases techniques de l’époque. Lors de l’inauguration fin 2020, la citadelle antique de Shali est nommée haut lieu du tourisme responsable par le ministère des Antiquités égyptiennes.

Visiter les bains de Cléopâtre

Les eaux thermales font partie des richesses de la ville et sont une étape incontournable lors d’un séjour à Siwa. Près du centre de Siwa se trouve la piscine naturelle la plus connue et appréciée, du nom de bains de Cléopâtre qui y aurait nagé. L’eau limpide et légère de la source est transparente, pure et chaude. Il se dit que se baigner dans l’eau des bains de Cléopâtre donne des vertus médicinales efficaces.

Visiter les lacs salés à Siwa

La forte teneur en sel du lac fait flotter les baigneurs. Le coucher de soleil est l’une des raisons principales de son attrait touristique. Les guides conduisent en ce lieu les clients-voyageurs à des horaires précis pour profiter d’un repas, d’une baignade dans la cavité d’eau à proximité et conclure par le mythique et renversant coucher de soleil.

Visiter l’île de Fatnas

Fatnas est une petite île sur le lac Birket, accessible à pied ou à vélo, en moyen de transport responsable. Visiter l’île de Fatnas permet de passer un moment à se promener dans un jardin verdoyant à travers une grande variété d’arbres (bananiers, dattiers, oliviers, etc.). En fin de journée, les couleurs du coucher du soleil qui tombent sur le lac Birket sont radieuses, avec les montagnes blanches de Jebal Beida en toile de fond.

Visiter la colline des morts

Située tout près du centre-ville, la colline des morts (Gebel el-Mawta en arabe) est une falaise de calcaire truffée de tombes datant de la 13ème dynastie. Certaines tombes n’ont toujours pas été fouillées et beaucoup ont été pillées et leur contenu vendu aux visiteurs étrangers. Les tombes de cette nécropole comportent en général une entrée avec des niches et une pièce contenant le sarcophage.

Safari en 4×4 dans le désert de Siwa

Se rendre dans l’oasis de Siwa, c’est aussi vivre l’expérience d’un safari dans les dunes du Sahara qui peuvent parfois atteindre jusqu’à 250m. Un chauffeur-guide qui connaît le désert comme sa poche emmène les explorateurs sillonner le désert, s’amuser à remonter une dune et la redescendre tout en enchaînant sur les dunes voisines.

Cette expérience dans le Sahara en Egypte permet de se rendre compte de ce que le désert a à offrir, de son immensité et de ses points de vue époustouflants. A la fin de la journée, les couleurs changeantes du sable virent du jaune et orangé jusqu’au rouge lors du coucher de soleil…

Les créateurs de voyage Monde Authentique proposent de vivre l’expérience jusqu’au bout en profitant d’une nuit dans un camp bédouin, sous les étoiles.

 J’ai toujours aimé le désert. On s’assoit sur une dune de sable, on ne voit rien, on n’entend rien et cependant quelque chose rayonne en silence. –  Antoine de Saint-Exupéry

Découvrir la culture locale

Les habitants de Siwa, les Siwis, parlent leur propre langue, un dialecte berbère. Siwa étant le point de chute le plus oriental de ce peuple nomade, les pratiques culinaires des Siwis se rapprochent de celles des autres berbères, avec comme plat traditionnel le couscous. Les Siwis sont un peuple chaleureux, fier et assez conservateur de ses traditions qui résistent grâce à leur isolement.

Quand aller à l’oasis de Siwa ?

Visiter Siwa peut se faire tout au long de l’année hormis à la saison d’été, lorsque les températures sont trop chaudes et les vents de sable trop fréquents. En hiver, et particulièrement en décembre et janvier les nuits peuvent être très fraiches.

Comment aller à l’oasis de Siwa ?

Pour des raisons de sécurité géopolitique liées à l’actualité, cette destination n’est pas disponible actuellement. En effet, le Ministère français des Affaires Étrangères a classé cette région en zone déconseillée due à sa proximité avec la Libye.

Autrement, la seule façon de se rendre à Siwa est par la route, en voyage organisé.

7 BONNES RAISONS DE VOYAGER AVEC MONDE AUTHENTIQUE

LE SUR-MESURE
Pas d'itinéaire pré-établi : un voyage à vos mesures selon vos envies
L'EXPERTISE
Des créateurs de voyages défricheurs et spécialistes de leurs destinations
L'EXPERIENCE
Des créateurs de voyages seniors à la technicité reconnue pour un voyage sans faute
LA DISPONIBILITE
Nos créateurs de voyages prennent le temps de vous comprendre
LA FLEXIBILITE
Des voyages à géométrie variable.
Un seul impératif : au minimum 6 nuits consécutives
LE GOÛT
Le temps de la découverte : des établissements choisis avec soin
LES GARANTIES
Prix ferme à l'inscription, assurance RC pro, garantie des fonds.
Partez l'esprit libre
Inscrivez vous à notre newsletter